Le Festival du film d’Éducation


C’ est d’abord un festival de cinéma! Autour de l’Éducation, des films, des débats, des initiatives lycéennes‚  rassemblent la communauté éducative‚ les réalisateurs‚ les spectateurs... sur un regard soucieux de l’avenir de l’Éducation.
 Quand l’Éducation s’occupe de cinéma, elle participe à la construction de jeunes citoyens critiques face à toutes les images, dans lesquelles ils sont Immergés.Quand le cinéma s’occupe d’éducation, il participe à la construction d’une société humaine plus intelligente et solidaire.

Christian Gautellier

Directeur du festival


    • Deuxième édition des Échos du Festival du Film d’éducation les 27 et 28 mars - Normandie

Le Café des images et les CEMÉA de Normandie s’associent pour la deuxième édition des Échos du Festival du Film d’éducation : dans nos salles, deux jours de programmation de films du Festival organisé à Évreux chaque année. Des citations, des documentaires, des courts et des longs métrages qui racontent des histoires de vie, d’apprentissage, de rencontre, d’éducation. Chaque projection sera suivie d’un échange ou d’un débat autour des thématiques abordées : citoyenneté, identité, relations familiales, l’accès à la culture, l’être et l’agir ensemble.


  • Mardi 27 mars à 14h30
    - Les Enfants du terril, un film de Frédéric Brunnquel et Anne Gintzurger, prix 2017 du Jury Jeunes.
    La vie de Loïc, 15 ans et de son petit frère Théo n’est pas drôle dans cet ancien quartier ouvrier de Lens. Pour leur maman aussi, plus habituée à la galère qu’au bonheur quotidien. Loïc s’échappe un peu quand il grimpe au sommet du terril : « Quand je monte, je ne pense à rien. Tout le poids que j’ai sur le coeur, c’est comme s’il partait dans le vent, avec la vue. » Son décrochage scolaire et les harcèlements dont il est victime font de sa vie un enchaînement de moments de souffrances qu’allège la complicité malicieuse de Théo.

    Projection suivie d’un échange avec Alexandra Vetillard, psychologue clinicienne.


    → Mercredi 28 mars à 9h30 – Les Enfants de la jungle,, un film de Thomas Dandois et Stéphane Marchetti, Documentaire France, 60 min

    - Documentaire sur les mineurs isolés dans la jungle de Calais.
    Ils s’appellent Rafi, Salman, Saïd ou Ali et ont tous moins de 18 ans. Ils viennent d’Afghanistan, de Syrie ou du Pakistan d’où ils ont fui la guerre et les combats, seuls, sans leurs parents. Après des mois d’errance sur les routes, ils se retrouvent bloqués à Calais dans la boue et le froid. Ils sont ainsi plusieurs centaines de mineurs isolés dans la jungle. Leur rêve : rejoindre l’Angleterre.
    Projection suivie d’un échange avec Christophe Bertani, directeur de France Terre d’Asile de Caen et Élise Costé de l’ASTI (Association de solida- rité avec tou.te.s les immigré.e.s)

    → Mercredi 28 mars à 9h30 14h30 – Projection pour les plus jeunes de trois courts métrages :
    - Alike, un film de Rafa Cano Méndez et Daniel Martinez Lara - Fiction animée - Espagne, 8 min Prix du Jury Jeunes 2016
    Dans une vie agitée, Copi est un père qui tente d’enseigner à son fils Paste, la voie « normale », mais… qu’est-ce qui est « normal » ?

    - Deux tramways , un film de Svetlana Andrianova, Animation Russie, 10 min

    - Je mangerai bien un enfant. un film de Anne-Marie Balaÿ - animation France, 4 min -
    Achille, un petit crocodile, mange tous les jours des bananes. Mais un matin, il ne mange rien… Ce qu’il veut désormais, c’est manger un enfant ! Ce court métrage est une rigolote histoire pour enfants, qui met en scène l’obstination d’un enfant et son rapport à la nourriture…