• LE NOUVEAU SITE DU FESTIVAL

    • Le cinéma et les jeunes

      Avec des jeunes ayant participé au Prix Jean Renoir des lycéens 2015, un chercheur et un éducateur cinéma.

            samedi 5 à 10h

    • En présence de jeunes ayant participé au prix Jean Renoir
      des lycéens 2015 et de Nachiketas Wignesan, enseignant et
      critique de cinéma, intervenant pour « Lycéens au cinéma ».
      With teenagers that took part in the 2015 Jean Renoir Prize
      of high-school students and Nachiketas Wignesan, cinema
      teacher, animator for “Lycéens au cinéma” and film critic.

    • À l’issue du film, Nachiketas Wignesan animera un débat
      avec les lycéens ayant défendu Une belle fin dans la cadre des
      délibérations du prix Jean Renoir.
      Après cet échange, il proposera une courte conférence sur
      les pratiques cinématographiques des jeunes aujourd’hui :
      leurs goûts, leurs choix, où et comment regardent-ils les
      films ? Quels enjeux pour l’éducation au cinéma au sein des
      familles et des lieux éducatifs ?

      Films and young people

      After the film, Nachiketas Wignesan will lead a debate with
      the high-school students that defended Still Life within the
      frame of the deliberation of the Jean Renoir prize.
      After this debate, he will give a small lecture on the habits of
      young people regarding cinema : their tastes, their choices,
      where and how do they watch films ? What are the stakes
      of an education to film within families and teaching spaces ?

      animé par
      Dominique Brossier

      Dans les années 1970,
      comme professeur de
      sciences en collège
      d’enseignement technique
      Dominique Brossier a
      rencontré des jeunes
      aux vies froissées et à
      l’avenir incertain. Puis elle
      a intégré la direction de
      l’Éducation Surveillée,
      aujourd’hui direction de
      la Protection Judiciaire
      de la Jeunesse. Une mise
      à disposition du Groupe
      Permanent de Lutte
      contre l’illettrisme lui
      a donné une meilleure
      compréhension des
      processus nécessaires
      à la maîtrise de la
      langue, tant du côté
      des apprentissages
      que de celui des
      contextes sociaux et
      culturels permettant
      son appropriation. Son
      engagement inventif
      dans des aventures
      comme les classes relais,
      le Festival européen
      du film d’éducation et
      aujourd’hui les Diplômes
      d’Université sur la prise en
      charge des Adolescents
      difficiles témoignent d’une
      empathie certaine pour
      celles et ceux qu’elle
      nomme affectueusement
      les « petits racaillus ».
      Nachiketas Wignesan

      Enfant, Nachiketas Wignesan espérait
      voir tous les films qui ont été
      tournés… Aujourd’hui, il a compris
      que l’entreprise était très compromise
      mais ses activités de critique de
      cinéma (L’avant-scène cinéma,
      Positif…) ou d’enseignant de cinéma
      à l’Université (Paris III et Paris I), dans
      des écoles de cinéma et de nombreux
      lycées lui permettent d’atteindre -
      petit à petit - son rêve. Par ailleurs,
      il écrit des scénarios et réalise des
      courts métrages avec ses étudiants.

    • Les Ceméa coordonnent l’organisation du Festival,
      animé par un comité de pilotage des partenaires locaux et nationaux.
    En partenariat
    Avec le soutien de
    Avec la participation de
    Avec le parrainage